La maintenance dans l'industrie nucléaire, c'est aussi eux : Sodexo [2/4]

November 13, 2017

Après l’ESAT La Paillerie, coup de projecteur cette semaine sur Sodexo, gestionnaire du restaurant inter-entreprises du CNPE du Blayais depuis 1982.

Parmi les entreprises prestataires de la centrale nucléaire du Blayais, elle fait, elle aussi, figure de partenaire de longue date. L’entreprise Sodexo cuisine pour les salariés des entreprises présentes sur les installations, avec l’envie quotidienne d’offrir un moment de détente autour d’un bon repas.

 

Chaque jour, une dizaine de salariés s’affairent derrière les fourneaux pour répondre à une demande qui oscille de 300 à 500 couverts et de 120 à 250 sandwichs en fonction des pics d’activités liés aux opérations de maintenance. Une particularité du CNPE du Blayais, la plupart des centrales nucléaires ne possédant qu’un seul restaurant géré par les CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale).

 

Qu’ils soient présents dans l’entreprise depuis ses débuts sur le Blayais ou nouveaux arrivants, les agents de la Sodexo gardent toujours le sourire, une réelle marque de fabrique qui rend les pauses méridiennes plus agréables. Christian Fèvre, responsable des équipes Sodexo du Blayais, accorde ainsi beaucoup d’importance à ce moment de la journée :

 

« La nourriture est un facteur important de bien-être,
y compris au travail. Lorsqu'un intervenant mange bien,
cela peut s'en ressentir sur son travail l'après-midi. ».

 

- Christian Fèvre,

gérant du restaurant inter-entreprises

du CNPE du Blayais pour Sodexo

 

Un leitmotiv qui s’exporte au-delà de la centrale haut-girondine. Alors qu’une sandwicherie, le Plaza, verra le jour prochainement sur les installations pour diversifier l’offre de restauration sur place, Sodexo possède un agrément sanitaire lui permettant d’offrir une prestation de traiteur. Elle peut également fournir les repas de trois écoles des alentours de la centrale : Saint-Martin Lacaussade, Courpignac et Saint-Palais.

 

Merci à toute l’équipe Sodexo du Blayais pour sa bonne humeur communicative !

 

Jusqu'à la fin de l'année 2017, le GIE met

en lumière ces entreprises auxquelles

on ne pense pas lorsque l'on parle

de maintenance en centrale nucléaire.

 

Des entreprises qui prennent une part active
à la vie des installations
, à découvrir, ou à redécouvrir...

 

Partager
Retweeter
Please reload

Articles liés

Forum des Métiers de l'Industrie #2

November 12, 2019

1/10
Please reload

Articles récents

October 28, 2019

Please reload

Archives